5 innovations qui vont transformer la chaîne logistique

La technologie est un moteur puissant pour l’industrie et la logistique. De tous temps, les entreprises ont cherché à rendre les livraisons plus rapides et à optimiser leurs coûts de production. L’apport essentiel des NTIC pour l’entreprise se matérialise autour du pilotage de la chaîne de valeur, faisant la part belle à l’optimisation de la chaîne logistique, de la prospection à la livraison du client.  A l’instar de l’ERP et de la SCM, le conteneur à révolutionné dès 1958 le monde du transport et sera un fait générateur de la mondialisation. Les grandes révolutions de la chaîne logistique sont à venir et le potentiel est immense : impression 3D, objets connectés, drones, véhicules sans pilotes

1. L’impression 3D, ou le Graal #Imprimante3D

impression3d

Accroître la précision des réalisations, la rapidité d’exécution et la sécurité de leur logistique sont les éléments clés apportés par la technologie. Grâce à une simple solution de Conception Assistée par Ordinateur permettant la modélisation en 3 dimensions, la technologie révolutionnaire de l’impression 3D permet dès aujourd’hui la création d’objets de la vie courante jusqu’à celle de tissus humains.

De moins en moins coûteuse, cette innovation propose une nouvelle façon de produire.  Dans un premier temps, elle va diminuer les délais de fabrication pour finir par réduire les coûts.

Avec comme premier objectif la fabrication à la demande ou celle de petites séries, elle laisse entrevoir une nouvelle manière de concevoir et de consommer en proposant potentiellement, à chaque client, un produit spécifique à ses attentes. En réduisant la chaîne d’approvisionnement, elle impactera fortement le secteur des pièces détachées. Avec plus de 30 années d’existence, la technologie de l’impression 3D n’a jamais fait autant sa révolution que depuis que les brevets qui protégeaient sa technologie ont expiré.

Ainsi, lorsqu’il y a plusieurs années, les géants de l’aérospatiale comme Boeing ou la NASA ont commencé à fabriquer certaines pièces en utilisant l’impression 3D, personne n’aurait été en mesure de prédire que Microsoft livrerait ainsi dans sa version 8 de Windows, les pilotes et le support d’imprimantes 3D. Microsoft a ainsi mis à la portée de tous ce qui avait longtemps été réservé à un petit nombre.

Pourtant, à de nombreuses reprises, l’histoire a montré que l’innovation était directement dépendante d’un modèle business en adéquation avec les objectifs de diffusion espérés.

2. Les véhicules sans pilote #Autonome

sanspilote

Détecter, comprendre son environnement et conduire sans aide externe et en toute sécurité sont les premiers avantages de la voiture sans pilote.

Toujours en phase de tests, elles ont aujourd’hui clairement démontré leur efficacité dans le secteur du transport. En réduisant à terme les coûts logistiques, la voiture sans pilote sera rapidement un booster de la performance logistique.

En créant de toutes pièces le concept du transport constant (temps de repos, heures de sommeil, repas…) le véhicule sans pilote permet les livraisons pendant les jours fériés et les vacances, réduit à zéro les risques d’accident par la fatigue, l’inattention ou l’alcool.

3.  La réalité augmentée #AugmentedReality

22a1f1fe-54ad-4034-bbe7-b614f8d07c9e

Obtenir une vision globale en temps réel de son environnement est la promesse de la réalité augmentée. En fournissant un ensemble d’informations non connues au premier abord, cette technologie vous renseigne pendant toute manipulation d’un objet, de sa provenance, ses propriétés (poids, surface, volume, dangerosité…). Véritable interface homme/machine, celle-ci relie par exemple le collaborateur au système de gestion de l’entrepôt.

4.  Les drones #drone

drone

Objet volant contrôlé à distance ou autonome, le drone n’a pas fini de révolutionner les modèles de distribution et les modes de consommation. En mettant à la portée de toute entreprise la rapidité et la précision des livraisons de marchandises à destination de ses clients, le drone brille par sa capacité future à aller vite, au bon endroit, même ceux oubliés par les services postaux ou de transport, à un coût dérisoire. Être livré dans son jardin après une commande passée quelques heures auparavant ne tient plus qu’au bon vouloir de la sécurité aérienne.

Ainsi, DHL réalise depuis octobre 2014 un test grandeur nature sur une île d’Allemagne de 16 km² et de 1700 habitants, en livrant chaque jour médicaments et colis par drone.

5. Les objets connectés #IoT

iot

Internet a su tisser sa toile presque partout dans le monde. La démocratisation des architectures nomades et l’explosion de la téléphonie mobile, se substituant au réseau filaire dans certains cas ou, comme dans une grande majorité de pays émergents, en étant la première génération de téléphonie, a vu exploser le concept de smartphone. Prolongement naturel de ces grandes évolutions,  les objets connectés sont apparus ces 5 dernières années.

Aujourd’hui, l’objet connecté est naturellement associé aux bracelets de sports et autres montres. Mais il y 3 ans déjà, les entrepôts d’Amazon grouillaient de robots KIVA (15000) se déplaçant de façon automatique d’une étagère à l’autre. Capables de soulever jusqu’à 280 kilogrammes, ils ont ainsi fait économiser à Amazon des sommes considérables. Supportant la radio fréquence (RFID), les différences de la température ou d’humidité, ces objets communiquent instantanément entres eux.

Impossible d’égarer de la marchandise en transit ou de voir s’envoler le taux de marchandises abîmées suite à une mauvaise manutention. La place de chaque objet est connue en temps réel et sa logistique d’expédition est ainsi simplifiée.

About Alain

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *